D’où vient le reiki ?

Le Reiki est né dans les années 20 au Japon puis s’est diffusé en Occident un peu après la seconde guerre mondiale.

Le fondateur, Monsieur Mikao Usui, né en 1865, initié depuis l’enfance à une forme japonaise du Qigong, avait compris que pour pratiquer des soins il fallait accumuler une dose importante d’énergie aux travers de nombreux exercices avant de pouvoir la rediffuser vers le patient.

Il chercha longtemps un moyen de contourner cette particularité et après une retraite sur le mont Kurama près de Kyoto, il eu un satori lui révélant cette technique particulière qui ne nécessitait pas d’accumulation préalable.

En avril 1922, il fonda à Tokyo le “Centre de guérison reiki Usui”, où il pratiqua et enseigna sa méthode d’abord à un petit nombre d’étudiants. Puis en 1923, à la suite du tremblement de terre de Tokyo et du travail que fournirent les membres de son groupe de soin, Mikao Usui reçu une distinction de l’état et l’enseignement du reiki Usui pris de l’ampleur.

Mikao Usui décéda en 1926 et c’est une vingtaine d’années plus tard que sa méthode passa en Occident sous l’impulsion d’un de ses étudiants le docteur Hayashi et d’une américaine résidant à Hawaï Mme Takata.

Le reiki occidental commença alors son histoire. Mme Takata apporta quelques modifications à la structure des enseignements et diffusa d’abord modestement puis plus largement dans les années 70 sa vision du reiki.

Originellement tout à la fois thérapeutique et voie de cheminement spirituel, c’est avant tout la méthode de soin qui s’est alors fortement diffusée à travers le monde.

S’enrichissant de multiples apport venant de nombreuses traditions spirituelles et thérapeutiques différents courants reiki firent jour. Tous apportant une note particulière à la pratique de cette méthode thérapeutique.

Timidement dans les années 80 puis plus fortement à partir des années 90 - 2000 le reiki fait un retour au Japon et redécouvre les méthodes originelles enseignées par le docteur Usui. Commence alors le retour aux sources d’un certain nombre de courant qui réintègrent dans leur enseignement ses méthodes japonaises.

Le reiki Usui que j’ai reçu fait parti de ce mouvement.